Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 août 2014 5 29 /08 /août /2014 17:09

~On connait le refrain, croissance zéro et chômage, l'exécutif n'a plus de solution, et tombe à bras raccourcis dans le piège tendu par le Medef

Extrait du site du Medef, 25/10/2013 Le Medef et ses adhérents, par ce message ambitieux mais réaliste, se veulent porteurs d'espoirs pour ne pas être les spectateurs inactifs d'une France qui tombe.

La création d'un million d'emplois net en cinq ans est à la portée des entreprises, si on les libère enfin des charges et contraintes qui les entravent. Chacun doit désormais prendre sa part de responsabilité : aux entreprises de conquérir des marchés et de créer des emplois, aux pouvoirs publics de créer le terreau favorable pour qu'elles y parviennent.

Pour ce faire, il est désormais urgent d'enclencher les indispensables réformes dont notre pays a besoin - fiscalité, coût du travail, simplification - et de lancer enfin le nécessaire chantier de la réduction des dépenses publiques, sans pour autant remettre en cause la qualité des services publics qui en découlent.

C'est ainsi que la France retrouvera le chemin de la croissance et de la création d'emplois !

Valls et ses comparses n'ont pas compris, que d'une part il ne sert à rien à la copie de dépasser l'original et d'autre part que croissance 0 pour croissance 0, autant répartir et redistribuer le temps de travail et les richesses

Partager cet article

Repost 0
Published by georgoharisso57
commenter cet article

commentaires

Tom 11/10/2014 11:26

Un discours creux, populiste, et déjà maintes fois entendu - de droite quoi... On faudrait expliquer en quoi la libération du marché du travail va aider à rendre nos entreprises plus compétitives... Si elles ne sont pas compétitives, ce n'est pas à cause du coût du travail mais à cause du manque de demande pour les produits et services que l'on crée.

Citations

 

 

Le courage consiste à dominer sa peur, et non pas à ne plus avoir peur

 

La liberté, c'est la faculté de choisir ses contraintes

 

Réussir en pain, mieux qu'en farine

 

Sdf: marginal désabusé qu'exhibe la société pour décourager ceux qui tentent l'insoumission au diktat social

 

Le gouvernement a un bras long et un bras court:le long sert à prendre et arrive partout, le court sert à donner mais n'atteint que les plus proches

 

 

 

On ne peut pas avoir le beurre et l'argent du beurre

 

Nous devons lutter contre toutes les peurs, mais n'avoir peur de rien pour nous-mêmes

 

Vulnerant omnes, ultima necat : toutes blessent, la dernière tue

Se trouvait au-dessous des horloges de la Rome Antique(à propos des heures)

 

Vini, vidi, vici (Jules Cesar): je suis venu, j'ai vu, j'ai vaincu, qui désigne une victoire foudroyante