Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 décembre 2014 1 29 /12 /décembre /2014 06:16

La taxe sur les transactions financières, qui théoriquement pourrait rapporter de 10 à 15 milliards d'euros semble s'éloigner de l'agenda des institutions européennes

Pour quelles raisons?

Parce que l'état français , qui était l'instigateur initial et principal de ce projet s'est vu opposer les menaces de délocalisations de BNP Paribas, ainsi que d'autres établissements financiers de moindre importance

Sans compter que les sommes récoltées n'étaient pas prévues à destination du pouvoir d'achat, même pas pour les caisses de l'état, mais pour des fonds divers de développement ou d'aide internationale

Donc , il faut attendre que le secteur financier accepte cette taxe, car sous la contrainte le pays aurait plus à perdre, les socialistes ont d'ailleurs compris le principe de l'impôt négatif

Partager cet article

Repost 0
Published by georgoharisso57
commenter cet article

commentaires

Citations

 

 

Le courage consiste à dominer sa peur, et non pas à ne plus avoir peur

 

La liberté, c'est la faculté de choisir ses contraintes

 

Réussir en pain, mieux qu'en farine

 

Sdf: marginal désabusé qu'exhibe la société pour décourager ceux qui tentent l'insoumission au diktat social

 

Le gouvernement a un bras long et un bras court:le long sert à prendre et arrive partout, le court sert à donner mais n'atteint que les plus proches

 

 

 

On ne peut pas avoir le beurre et l'argent du beurre

 

Nous devons lutter contre toutes les peurs, mais n'avoir peur de rien pour nous-mêmes

 

Vulnerant omnes, ultima necat : toutes blessent, la dernière tue

Se trouvait au-dessous des horloges de la Rome Antique(à propos des heures)

 

Vini, vidi, vici (Jules Cesar): je suis venu, j'ai vu, j'ai vaincu, qui désigne une victoire foudroyante