Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 août 2015 2 04 /08 /août /2015 20:47
Nadine Morano est-t-elle définitivement sortie de la zone neurone ?

« Paris devient sale », la faute aux migrants et aux SDF. C'est en tout cas ce qu'assure Nadine Morano ce mardi sur son compte Facebook, réagissant aux propos de Bruno Julliard sur RTL, qui a notamment proposé de loger les migrants dans des bâtiments inoccupés, les hébergements disponibles étant saturés. Mais la proposition du premier adjoint à la mairie de Paris ne plaît visiblement pas à la députée européenne.

Dans un message intitulé « Paris envahie : la prévision hallucinante de Bruno Julliard 1er adjoint au maire d'Anne Hidalgo », Nadine Morano s'étonne que « les socialistes envoient un signal qui va créer un appel d'air considérable à l'immigration illégale avec l'espoir d'un potentiel logement », plutôt « que de tarir l'immigration ». Et l'ancienne ministre d'ironiser : « Un travail aussi ? Une assurance sociale, la CMU ? Payés par ceux qui travaillent ? »

Nadine Morano dresse alors un portrait sombre de la capitale qui « devient sale » selon elle, « avec ses rues touristiques envahies de SDF, de matelas sur les trottoirs ». « Une honte pour l'image » du pays, affirme-t-elle, avant de proposer une solution : la réquisition « des avions d'Air France pour expulser tous les déboutés du droit d'asile ».

La femme politique ne s'arrête pas là. Quelques heures plus tard, elle publie un autre message, toujours sur son compte Facebook, pour préciser sa pensée. « Accueillir des immigrés en France, leur donner un logement et après... sans formation, sans emploi... Personne ne dit la vérité sur le développement des trafics de stupéfiants, des réseaux mafieux, des réseaux de prostitution... » écrit ainsi Nadine Morano, avant d'assurer que « l'insécurité financière engendre une forme de délinquance qu'il est inutile de nier. Par ailleurs, parmi les personnes accueillies, combien d'islamistes ? » se demande-t-elle enfin, jugeant « essentiel de prendre le problème à bras le corps ».

Les propos de Nadine Morano n'ont, eux non plus, pas manqué de faire réagir, notamment l'élu communiste de Paris Ian Brossat, pour qui ils confirment que la députée européenne « est définitivement sortie de la zone neurone ».

Source : Le point

Partager cet article

Repost 0
Published by georgoharisso57
commenter cet article

commentaires

Citations

 

 

Le courage consiste à dominer sa peur, et non pas à ne plus avoir peur

 

La liberté, c'est la faculté de choisir ses contraintes

 

Réussir en pain, mieux qu'en farine

 

Sdf: marginal désabusé qu'exhibe la société pour décourager ceux qui tentent l'insoumission au diktat social

 

Le gouvernement a un bras long et un bras court:le long sert à prendre et arrive partout, le court sert à donner mais n'atteint que les plus proches

 

 

 

On ne peut pas avoir le beurre et l'argent du beurre

 

Nous devons lutter contre toutes les peurs, mais n'avoir peur de rien pour nous-mêmes

 

Vulnerant omnes, ultima necat : toutes blessent, la dernière tue

Se trouvait au-dessous des horloges de la Rome Antique(à propos des heures)

 

Vini, vidi, vici (Jules Cesar): je suis venu, j'ai vu, j'ai vaincu, qui désigne une victoire foudroyante