Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 septembre 2015 3 16 /09 /septembre /2015 11:31
Malthusianisme Vs désir de descendance

Pour beaucoup d'individus se trouve quelque part le désir profond de s'assurer une descendance

Les raisons sont variées, le bonheur d'une vie de famille, des enfants , puis des petits enfants, dans certains pays les anciens comptent sur les jeunes pour fournir un appui matériel

Le besoin de se survivre après la vie, voire des réincarnations de meilleure qualité suivant les croyances

Mais au niveau global, surgit une branche de la philosophie écologiste : le malthusianisme

Dans cette doctrine, la surpopulation constitue la cause principale de la destruction de la faune et la flore, et inévitablement l'humanité par son extension incontrolable la conduit à sa perte

Les signaux sur le climat se font déjà gravement sentir sur certaines régions du globe, comme la sécheresse en Californie

L'espoir vient de la prise de consience pour les questions écologique, néanmoins il faudra traiter la régulation de la population par les pouvoirs politiques

Le malthusianisme est donc le parent pauvre de l'écologie

Partager cet article

Repost 0
Published by georgoharisso57 - dans Spirituel
commenter cet article

commentaires

Citations

 

 

Le courage consiste à dominer sa peur, et non pas à ne plus avoir peur

 

La liberté, c'est la faculté de choisir ses contraintes

 

Réussir en pain, mieux qu'en farine

 

Sdf: marginal désabusé qu'exhibe la société pour décourager ceux qui tentent l'insoumission au diktat social

 

Le gouvernement a un bras long et un bras court:le long sert à prendre et arrive partout, le court sert à donner mais n'atteint que les plus proches

 

 

 

On ne peut pas avoir le beurre et l'argent du beurre

 

Nous devons lutter contre toutes les peurs, mais n'avoir peur de rien pour nous-mêmes

 

Vulnerant omnes, ultima necat : toutes blessent, la dernière tue

Se trouvait au-dessous des horloges de la Rome Antique(à propos des heures)

 

Vini, vidi, vici (Jules Cesar): je suis venu, j'ai vu, j'ai vaincu, qui désigne une victoire foudroyante