Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 décembre 2016 2 13 /12 /décembre /2016 18:32

Le Qatar a annoncé lundi la fin d'un système controversé de parrainage des travailleurs étrangers, la réforme du travail la plus importante jamais entreprise dans cet émirat qui accueillera la Coupe du monde de football 2022. Le ministre du Travail, Issa bin Saad al-Jafali, a officiellement annoncé que les règles de la "kafala", ce système de parrainage parfois comparé à une forme d'esclavage moderne, seront abolies à compter de mardi.

Le Qatar compte 2,1 millions de travailleurs étrangers dont de nombreux Asiatiques. La "kafala" stipulait que tous devaient avoir un "parrain" local --un individu ou une entreprise-- et obtenir une autorisation de sa part pour changer d'emploi ou quitter le pays. Pour les organisations de défense des droits de l'Homme, ce système rendait les travailleurs migrants particulièrement vulnérables à toutes sortes d'abus.

A compter de mardi, ce système sera remplacé par un mécanisme contractuel. "La nouvelle loi constitue la mesure la plus récente pour améliorer et protéger les droits de tous les travailleurs expatriés au Qatar", a souligné le ministre. "Elle remplace la kafala avec un système modernisé, basé sur des contrats, qui protège les droits des travailleurs et augmente la flexibilité

Le Qatar a annoncé lundi la fin d'un système controversé de parrainage des travailleurs étrangers, la réforme du travail la plus importante jamais entreprise dans cet émirat qui accueillera la Coupe du monde de football 2022.

Partager cet article

Repost 0
Published by georgoharisso57
commenter cet article

commentaires

Citations

 

 

Le courage consiste à dominer sa peur, et non pas à ne plus avoir peur

 

La liberté, c'est la faculté de choisir ses contraintes

 

Réussir en pain, mieux qu'en farine

 

Sdf: marginal désabusé qu'exhibe la société pour décourager ceux qui tentent l'insoumission au diktat social

 

Le gouvernement a un bras long et un bras court:le long sert à prendre et arrive partout, le court sert à donner mais n'atteint que les plus proches

 

 

 

On ne peut pas avoir le beurre et l'argent du beurre

 

Nous devons lutter contre toutes les peurs, mais n'avoir peur de rien pour nous-mêmes

 

Vulnerant omnes, ultima necat : toutes blessent, la dernière tue

Se trouvait au-dessous des horloges de la Rome Antique(à propos des heures)

 

Vini, vidi, vici (Jules Cesar): je suis venu, j'ai vu, j'ai vaincu, qui désigne une victoire foudroyante