Dubaï : à l'hôpital pour une pancréatite, les médécins découvrent du cannabis après une analyse d'urine

Publié le par georges49

Appelez cela une mauvaise chance.

Un Américain qui aurait fumé ou ingéré du cannabis à Las Vegas risque trois ans de prison aux Émirats arabes unis après que des traces de marijuana aient été retrouvées quelques jours plus tard dans son urine, selon Detained in Dubai, un site Web publié par son avocat.

Peter Clark, 51 ans, s'est envolé de Las Vegas à Dubaï le 24 février, où il s'est rendu à l'hôpital après avoir subi une crise de pancréatite. Les médecins ont trouvé des traces de haschich dans son urine - considérée comme une possession aux EAU - et ont signalé Clark aux autorités.

Il a été arrêté le 3 mars et a passé trois jours dans une «cellule criblée de puces» avant d'être autorisé à regagner son hôtel, où il attend son sort.

Il a enregistré une vidéo de l'épreuve après sa sortie de prison.

«J'ai perdu une tonne de poids, pas de douche, pas de nourriture, rien à boire depuis que je suis arrivé, pas de sommeil», a déclaré Clark

«L’application arbitraire des lois par les EAU et l’absence de résultats juridiques prévisibles signifient que Peter risque potentiellement des années de prison pour avoir légalement fumé de la marijuana. Même s'il est reconnu innocent, il peut être traîné dans une procédure judiciaire lente et coûteuse », a déclaré l'avocate de Clark, Radha Stirling.

Clark affirme qu'il n'a apporté aucune drogue à Dubaï, ni consommé ou acheté de drogue pendant son séjour.

Ce n’est pas le premier Occidental à avoir souffert d’accusations similaires

Le vétéran de l'armée britannique Andy Neal a passé plus d'un an en prison avant d'être libéré en 2019. Un autre Britannique, Connor Clements, a été arrêté à Dubaï après avoir pris de la marijuana médicale au Royaume-Uni

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article