Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 novembre 2012 1 05 /11 /novembre /2012 13:08

Dans l' économie ouverte, les entreprises ont perdues enormément de parts de marché , aussi bien à l'intérieur du pays qu'à l'export.

il faut donc bien résoudre la question de la compétitivité, si on veut faire baisser le chômage, ou à minima stopper sa progression.

Dans le volet de la contrepartie des baisses de charges sociales se trouve la réduction des dépenses publiques, mais est-ce compatible en socialie, surtout que le budget qui emploie le plus de fonctionaires(et qui pourrait subir des coupes)est celui de l'éducation.

De toute façon Sarkozy, affecté par de nombreus tics nerveux ne pouvait pas continuer dans sa fonction.

Peut-être que son usure prématurée devait beaucoup aux attaques incessantes de la partie opposée , avec les médias et les journalistes tous ligués contre lui.

L'homme à la tête de l'état a donc changé, mais à moins de revenir dans une économie fermée et dans le pur socialisme, il faudra bien que celui-ci prenne les mesures pour la compétitivité

 

Petit rappel concernant le rapport Gallois:

30 milliards de baisse des charges sociales

Compensé par:

-Réduction des dépenses publiques

-Hausses de la CSG et de la TVA

 

2ème partie:

Dans la poursuite d'une même politique;

-Immigration 

Alors que Sarkozy s'apprêtait à durcir séverement les régularisations, on s'est aperçu que durant 5 ans celles-ci se chiffraient à 30 000 par an

Certainement pour faire plaisir au patronat friand de main-d'oeuvre bon marché

Maintenant , on ne peut pas se plaindre des constructions de mosquée tout en bénéficiant d'apport de travailleurs à bon compte.

Pour des raisons de rentabilité, on peut juste espérer des restrictions sur l'immigration de type familiale.

-Réduction du déficit public.

Quelque soit le gouvernement, il devait suivre les recommandations de Bruxelles

(A moins de sortir de la zone euro)

Partager cet article

Repost 0
Published by georgoharisso57
commenter cet article

commentaires

Citations

 

 

Le courage consiste à dominer sa peur, et non pas à ne plus avoir peur

 

La liberté, c'est la faculté de choisir ses contraintes

 

Réussir en pain, mieux qu'en farine

 

Sdf: marginal désabusé qu'exhibe la société pour décourager ceux qui tentent l'insoumission au diktat social

 

Le gouvernement a un bras long et un bras court:le long sert à prendre et arrive partout, le court sert à donner mais n'atteint que les plus proches

 

 

 

On ne peut pas avoir le beurre et l'argent du beurre

 

Nous devons lutter contre toutes les peurs, mais n'avoir peur de rien pour nous-mêmes

 

Vulnerant omnes, ultima necat : toutes blessent, la dernière tue

Se trouvait au-dessous des horloges de la Rome Antique(à propos des heures)

 

Vini, vidi, vici (Jules Cesar): je suis venu, j'ai vu, j'ai vaincu, qui désigne une victoire foudroyante