Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 mars 2012 2 06 /03 /mars /2012 12:08

Par rapport aux propositions de MLP,certaines sont intéressantes,d'autres plus contestables comme la sortie de l'euro.

Lors du débat télévisé d'hier,Mme Fressoz a  fait une  remarque pertinente sur un point noir  de son programme économique.:les risques inflationistes.

En effet,la dévaluation  entraine la hausse des prix des produits importés,ce qui enclencle avec des hausses de salaire pour rétablir le pouvoir d'achat,un cycle infernal dévaluation/inflation,pour lequel on aura pas d'autre choix que de recourir à un plan de rigueur.

Mais en fait,dans l'hypothèse assez improbable de l'élection de MLP,celle-ci n'aura pas de majorité parlementaire à elle seule,donc cet aspect négatif de son programme ne pourra pas être voté.

De mon point de vue,seule possibilité de sortie de l'euro:sans dévaluation.

On peut allèger les charges patronales en les subventionnant,ce qui aura pour effet d'améliorer la compétitivité et nous évitera de transformer le franc en roupie.

Un des aspects positifs aussi du programme fn,c'est la quantitative easy(planche à billet)en ligne directe de la banque de France qui a pour effet collatéral d'amaigrir le système financier par son court-circuitage.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by georgoharisso57
commenter cet article

commentaires

Alexandre 14/03/2012 17:48


La dévaluation du nouveau franc vise à augmenter la competitivité des produits locaux, donc reduire à terme la part des produits importés dans la consommation,

georgoharisso57 14/03/2012 18:15



Je suis d'accord,mais il vaut mieux améliorer la compétitivité par des allègements de charges,car les dévaluations peuvent aboutir à la voie de l'inflation



Citations

 

 

Le courage consiste à dominer sa peur, et non pas à ne plus avoir peur

 

La liberté, c'est la faculté de choisir ses contraintes

 

Réussir en pain, mieux qu'en farine

 

Sdf: marginal désabusé qu'exhibe la société pour décourager ceux qui tentent l'insoumission au diktat social

 

Le gouvernement a un bras long et un bras court:le long sert à prendre et arrive partout, le court sert à donner mais n'atteint que les plus proches

 

 

 

On ne peut pas avoir le beurre et l'argent du beurre

 

Nous devons lutter contre toutes les peurs, mais n'avoir peur de rien pour nous-mêmes

 

Vulnerant omnes, ultima necat : toutes blessent, la dernière tue

Se trouvait au-dessous des horloges de la Rome Antique(à propos des heures)

 

Vini, vidi, vici (Jules Cesar): je suis venu, j'ai vu, j'ai vaincu, qui désigne une victoire foudroyante