Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 mai 2012 4 17 /05 /mai /2012 18:51

Les différents niveaux de compétitivité en Europe deviennent de plus en plus ingérables.

Pour nous-mêmes la destruction de l'industrie s'approche du point de non-retour.

A partir de combien de centaines(ou milliers) de milliards d'euros de fonds de soutien et combien de centaines de milliers d'emplois détruits dans l'industrie allons nous reprendre nos billes ?

D'après certains dirigeants politiques,ces critères sont illimités ,et c'est bien ce qu'il y a d'inquiètant.

A un moment donné,il faut bien se retirer,a mon avis quand aura dépensé 500 milliards pour le déficit grec,autant pour l'Espagne et ses banques et qu'on aura perdu encore 500 000 emplois industriels,là il faudra se retirer.

Mais ces limites devant être atteintes à court terme,ne serait-il pas plus rentable d'agir maintenant?.

En outre,la BCE n'a pas le droit statutairement de racheter des obligations d'état,si on utilisait la banque de France pour cette fonction,ce serait des milliards d'euros économisés en intérêts .

Ces intérêts ne bénéficiant plus au système financier,celui-ci se verrait forcer de maigrir.

(depuis la création de l'euro,le secteur financier est passé de 4 à 6,5% du pib)

Partager cet article

Repost 0
Published by georgoharisso57
commenter cet article

commentaires

Citations

 

 

Le courage consiste à dominer sa peur, et non pas à ne plus avoir peur

 

La liberté, c'est la faculté de choisir ses contraintes

 

Réussir en pain, mieux qu'en farine

 

Sdf: marginal désabusé qu'exhibe la société pour décourager ceux qui tentent l'insoumission au diktat social

 

Le gouvernement a un bras long et un bras court:le long sert à prendre et arrive partout, le court sert à donner mais n'atteint que les plus proches

 

 

 

On ne peut pas avoir le beurre et l'argent du beurre

 

Nous devons lutter contre toutes les peurs, mais n'avoir peur de rien pour nous-mêmes

 

Vulnerant omnes, ultima necat : toutes blessent, la dernière tue

Se trouvait au-dessous des horloges de la Rome Antique(à propos des heures)

 

Vini, vidi, vici (Jules Cesar): je suis venu, j'ai vu, j'ai vaincu, qui désigne une victoire foudroyante