Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 avril 2015 4 16 /04 /avril /2015 10:51
250000 à 500000 migrants dans les 2 ou 3 prochains mois, selon les services secrets italiens

Au lendemain de l’arrivage de 8.500 migrants en trois jours et de la disparition de 400 personnes selon les ONG, les services secrets ont lancé l’alerte sur un «tsunami» de réfugiés en vue au cours des deux prochains mois.

Alerte rouge sur les côtes siciliennes. Au lendemain de l’arrivée de 8.480 réfugiés en trois jours en Sicile et en Calabre, l’Association des préfets a lancé l’alarme sur le risque d’une saturation rapide des centres d’accueil des réfugiés en provenance de la Libye. Face à l’afflux des migrants, le ministère de l’Intérieur a adressé une circulaire aux préfets en vue de trouver d’urgence des places pour 6.500 réfugiés, en plus des 70.000 places actuellement occupées. Mais les préfets sont pris en étau entre le ministère de l’Intérieur et les collectivités locales qui rechignent à prendre de nouveaux engagements. D’autant que selon la presse italienne, les services secrets italiens ont lancé l’alarme sur le prochain arrivage de 250.000 à 500.000 réfugiés en provenance de la Libye au cours des deux à trois prochains mois.

« Ceux qui consacrent une attention professionnelle aux flux migratoires en provenance de la Libye estime que l’Italie a deux mois, trois au maximum, avant que s’abatte sur nos côtes méridionales un «tsunami» de déshérités : 250.000 selon les optimistes, 500.000 pour ceux qui pensent que le «bassin» plus ample », prévient le «Corriere della Sera». La fourchette reste inférieure de moitié à celle (500.000 à un million de réfugiés en 2015) évoquée par le Directeur exécutif de l’agence Frontex, Fabrice Leggeri, en mars dernier, mais contestée jusqu’ici par le gouvernement italien. Mais il suffit de rappeler que l’Italie a dû faire face à un flux de 170.000 réfugiés pour toute l’année 2014 pour se rendre compte de l’ampleur du drame humain en préparation

Source; les échos

Repost 0
Published by georgoharisso57
commenter cet article
15 avril 2015 3 15 /04 /avril /2015 17:06

Tous sur écoute, cela fait peur, pour nos courriers confidentiels mais les réseaux proches des islamistes radicaux rient beaucoup moins

Fini de relancer des internautes faisant preuve d'intérêt à leur cause par voie de mail

En tous cas, les relations sur le net de ces réseaux vont se compliquer

Néanmoins les textes peuvent être améliorés:

http://www.liberation.fr/politiques/2015/04/14/loi-renseignement-quand-des-socialistes-s-allient-a-la-droite-contre-le-gouvernement_1241340

Repost 0
Published by georgoharisso57
commenter cet article
15 avril 2015 3 15 /04 /avril /2015 16:29
Repost 0
Published by georgoharisso57
commenter cet article
13 avril 2015 1 13 /04 /avril /2015 06:37

Extrait de l'émission zone interdite de M6 du 12 avril 2015

Repost 0
Published by georgoharisso57
commenter cet article
12 avril 2015 7 12 /04 /avril /2015 06:27
Repost 0
Published by georgoharisso57
commenter cet article
10 avril 2015 5 10 /04 /avril /2015 05:29

Gouverné par la gauche, peu éduqué, pas toujours vieux… Le raciste français n'est pas forcément celui qu'on croit.

Il y a un truc sympa avec les chiffres, c’est qu’on peut leur faire dire plein de choses. Quand on passe au peigne fin les enquêtes d’opinion mesurant les préjugés au sein de notre société, comme le fait la Commission nationale consultative des droits de l’homme (CNCDH) dans son rapport publié ce jeudi, on en ressort avec le portrait-robot de l’intolérant qui s’assume. Avec, au détour, quelques surprises…

IL VIT SOUS UN GOUVERNEMENT DE GAUCHE

Notre niveau de tolérance varie beaucoup en fonction de la couleur politique du gouvernement en place. Cela peut surprendre mais c’est statistiquement implacable :«Quand la gauche est au pouvoir, l’intolérance a tendance à progresser. Et inversement, sous les gouvernements de droite, les citoyens se montrent plus tolérants», assure Vincent Tiberj, chercheur à Sciences-Po. C’est ce qu’on appelle «la démocratie thermostatique», un concept chipé aux Américains : la politique menée entraîne une réponse inverse de la part des électeurs. Une sorte de réaction d’opposition, en somme.

IL N’EST PAS BEAUCOUP ALLÉ À L’ÉCOLE

Les moins diplômés sont aussi ceux qui tiennent les discours les plus racistes et antisémites. Par exemple, 73% des personnes sans diplôme assurent qu’«Israël compte plus que la France pour les juifs français», contre 46% de ceux qui ont un niveau supérieur à bac + 2. «L’école contribue à développer un esprit critique, permettant de lutter contre les idées reçues, explique Vincent Tiberj. Les préjugés sont le fonctionnement normal de notre cerveau. Aller contre, les dépasser, n’est pas facile. L’école donne des armes.» Il y a une autre explication que fournit Nonna Mayer, chercheuse au CNRS et à Sciences-Po : «Les personnes qui ont fait des études savent qu’il ne faut pas tenir des propos racistes, elles ont intériorisé les normes de la démocratie.»

IL N’EST PAS FORCÉMENT VIEUX

Quelle que soit la question posée, à un instant T, les plus âgés expriment davantage de réactions de rejet que les plus jeunes. 75% des plus de 50 ans estiment par exemple qu’il y a trop d’immigrés en France, contre 65% des moins de 30 ans. Est-ce à dire que l’intolérance augmente avec l’âge ? «Non, pas du tout», répond Vincent Tiberj. Il en rit presque : «Ce n’est pas le fait de vieillir, et par exemple d’être plus sujet à la peur, qui rend intolérant. C’est parce que cette classe d’âge [les plus de 60 ans, ndlr] a été éduquée dans un monde où le racisme était plus prégnant dans la société.»

IL PEUT CHANGER

Les préjugés ne sont pas figés dans le temps. Ils peuvent changer, s’aggraver ou, au contraire, diminuer. Selon Vincent Tiberj, chacun de nous a des prédispositions à la tolérance et à l’intolérance. Les unes – ou les autres – éclosent en fonction du contexte dans lequel on vit. «Il y a une marge de manœuvre. On peut faire bouger les choses, par les médias, l’éducation, l’exemplarité des élites politiques.» Et faire basculer notre raciste assumé en tolérant exemplaire. Nonna Mayer sourit : «Rien n’est irréversible.»

Source : Libération

Repost 0
Published by georgoharisso57
commenter cet article
8 avril 2015 3 08 /04 /avril /2015 12:51
Primaires UMP : un vote massif des électeurs de gauche pour Juppé est-il possible ?

Préconisé par Bruno-Roger Petit, chroniqueur politique sur L'obs

Il faudrait juste rappeller que les électeurs de gauche éprouvent des difficultés à aller voter pour leur propre candidat, et de là à se présenter dans un bureau de vote estampillé UMP et de plus à signer une charte favorable aux valeurs de la droite, c'est beaucoup demander

Cette idée se trouve quelque part dans l'esprit de certains , mais pour la produire en réalité, c'est une autre affaire

D'ailleurs si le sujet inquiètait des sympathisants de droite favorables à Sarkozy, ceux-ci seraiet d'autant plus motivés pour se présenter au bureau de vote

Repost 0
Published by georgoharisso57
commenter cet article
7 avril 2015 2 07 /04 /avril /2015 14:27

L'émotion est encore très vive chez Anne. Le 8 janvier dernier à 8 heures, au lendemain de l'attentat de Charlie Hebdo, elle se rend à son travail en voiture. Une seconde d'inattention et elle percute une autre voiture à Montrouge, et termine en travers de la route. Un accident sans gravité, mais la conductrice est choquée. Sur les lieux, deux policiers interviennent. L'un d'eux estClarissa Jean-Philippe, une jeune policière municipale de 26 ans: "elle a cherché à me rassurer, en me disant que tout le monde allait bien, que l'essentiel était là", se souvient Anne.

Puis brutalement, c'est le chaos sur les lieux de l'accident. "Je reconnais le bruit d'une arme à feu. Ce qui m'a fait me protéger, c'est un monsieur qui m'a dit 'il y a un tueur, il a tué la policière, cachez-vous'", se souvient la jeune femme.

"Je penserai toujours à Clarissa et sa famille"

A ce moment-là, malgré les tirs et les cris, Anne et les autres témoins de la scène espèrent encore que la jeune policière a survécu. Ils sont conduits à l'hôpital où ils finiront par apprendre le décès de la jeune femme. "Une chaîne d'info annonce la mort de Clarissa. Et là je me souviendrai toujours du cri de l'agent de police. Je me dis que si je n'avais pas eu mon accident, elle serait encore en vie", commente-t-elle.

Anne n'a pas pu reprendre le travail tout de suite après l'accident. Un appel des policiers en charge de l'enquête tentera de la réconforter. "La police m'a dit que cet homme était armé, qu'il avait un projet. Qu'il y avait une école juive juste à côté de là où j'ai eu mon accident, et que l'accident a perturbé ses plans. A défaut de pouvoir tuer les enfants d'une école juive, il a tué une policière". Le lendemain de l'attaque de Montrouge, Amedy Coulibaly, auteur du coup de feu qui a tué Clarissa Jean-Philippe, se retranchera dans l'Hypercacher de la porte de Vincennes, où il tuera quatre autres personnes.

Anne a envoyé des fleurs aux proches de Clarissa Jean-Philippe lors de son enterrement. "Ma dernière pensée c'est pour Clarissa et sa famille. Je penserai toujours à eux".

Source: 20 minutes

Repost 0
Published by georgoharisso57
commenter cet article
5 avril 2015 7 05 /04 /avril /2015 19:06
Dalil Boubakeur veut doubler le nombre de mosquées d'ici 2 ans

Dalil Boubakeur, recteur de la mosquée de Paris, et président du Conseil français du culte musulman (CFCM), dit vouloir doubler le nombre de mosquées en France d'ici deux ans, ce qui le portera à prés de 4 500. L'annonce a été faite à la tribune du rassemblement annuel des musulmans de France qui a lieu actuellement au Parc des Expositions du Bourget, en banlieue parisienne. Mais ce voeu du président du CFCM risque de rester tout juste un effet d'annonce, vu les freins qui empêchent d'aller au-delà

En France, le texte de la loi de 1905 impose la séparation de l'Eglise et de l'Etat, ce qui empêche les collectivités de financer la construction de tout lieu de culte.

Alors, si Dalil Boubakeur veut doubler les 2 200 mosquées en France, il est bien obligé de constater que la législation ne favorise pas sa concrétisation.

En effet, les maires font face à une demande de plus en plus accrue de lieux de culte dans leurs communes. Ils sont même obligés parfois de recourir au système D afin de satisfaire leurs concitoyens musulmans.

A Sarcelles par exemple, les deux salles de prière ne suffisent pas à accueillir tous les fidèles lors des fêtes religieuses. Le maire, François Pupponi, comme tant d'autres maires en France, met alors à disposition des gymnases, pour que les fidèles puissent prier dans des conditions correctes. Il a d'ailleurs cédé un terrain pour un euro symbolique, pour construire une mosquée dans sa ville, à l'association qui gère ce futur lieu de culte.

Mais, même si le terrain est trouvé, financer la construction de mosquées est une autre difficulté. Les pays du Golfe ont longtemps été les bailleurs de fonds, mais aujourd'hui, le gouvernement veut éviter le financement des mosquées par des Etats étrangers.

Source: Rfi

Repost 0
Published by georgoharisso57
commenter cet article
3 avril 2015 5 03 /04 /avril /2015 17:12

La question de la remise en cause du contrat de travail, que préconisent patronat et économistes libéraux et que refusent les syndicats, a été remise sur le tapis après la défaite de la majorité aux départementales.

Le Premier ministre Manuel Valls a eu beau assurer mardi que "la remise en cause du CDI n'est pas dans les projets du gouvernement", l'inquiétude s'est installée.

Se voulant rassurant, François Hollande a poursuivi : "Je parlais de la confiance des chefs d'entreprise pour investir, il y a aussi la confiance des salariés pour consommer, pour acheter, pour s'équiper." Il a plaidé pour qu'ils aient "une conception longue de leur vie", sans "être toujours dans l'inquiétude du lendemain".

Donc ce que la droite n'a jamais oser faire, la gauche s'y aventure

Mais peut-on encore parler de gauche dans ces conditions?

Repost 0
Published by georgoharisso57
commenter cet article
2 avril 2015 4 02 /04 /avril /2015 09:34

Un adversaire soi-disant, mais Hollande a contribué à pousser la banque centrale européenne dans ses retranchements

Un programme de quantitative easing de 1100 milliards d'euros, sans compter les lignes de crédit offertes aux banques à des taux quasi-nuls

Les établissements financiers croulent sous la manne, ce qui pour un secteur d'activité plutôt parasite, en tous cas qui ne constitue pas le corps industriel, est une gageure

Et la croissance économique va miraculeusement dépasser légèrement les 1 %, le taux de chômage ne devrait que faiblement augmenter

Les produits dérivés se multiplient, les affaires marchent et tous en choeur disent merci bien Monsieur Hollande

Repost 0
Published by georgoharisso57
commenter cet article
29 mars 2015 7 29 /03 /mars /2015 17:44
Pourquoi le Ps va droit dans le mur

En prenant un virage libéral, le Ps perd une partie de sa base électorale, de nombreux affidés ne se retrouvent plus dans cette voie

Bien entendu, ce parti ne regagne rien sur le centre ou la droite, car les électeurs de ceux-ci préféreront toujours l'original à la copie

Les socialistes qui tiennent les rènes du pouvoir s'écrasent sur le mur de la droite en ayant perdu leur aile gauche

La gauche profonde ne peut pas résister au choc de la réalité, et pour des questions d'efficacité économique se métamorphose en néo-droite, et ce qui abouti à une impasse électorale

En général, après avoir profiter de l'alternance, sauf sous Mitterand avec le jeu des cohabitations, elle n'est pas en mesure de prolonger son contrat

Repost 0
Published by georgoharisso57
commenter cet article

Citations

 

 

Le courage consiste à dominer sa peur, et non pas à ne plus avoir peur

 

La liberté, c'est la faculté de choisir ses contraintes

 

Réussir en pain, mieux qu'en farine

 

Sdf: marginal désabusé qu'exhibe la société pour décourager ceux qui tentent l'insoumission au diktat social

 

Le gouvernement a un bras long et un bras court:le long sert à prendre et arrive partout, le court sert à donner mais n'atteint que les plus proches

 

 

 

On ne peut pas avoir le beurre et l'argent du beurre

 

Nous devons lutter contre toutes les peurs, mais n'avoir peur de rien pour nous-mêmes

 

Vulnerant omnes, ultima necat : toutes blessent, la dernière tue

Se trouvait au-dessous des horloges de la Rome Antique(à propos des heures)

 

Vini, vidi, vici (Jules Cesar): je suis venu, j'ai vu, j'ai vaincu, qui désigne une victoire foudroyante