Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 juillet 2012 5 20 /07 /juillet /2012 00:08

Probablement que F.Hollande a voulu se démarquer de Jospin qui lors des licenciements massifs de Michelin avait déclaré que l'état ne pouvait pas tout.

Il n'en reste pas moins que son attitude vis à vis de PSA est très contestable.

L'esprit d'entreprise déjà sérieusement découragé par le carcan fiscal,en plus se voit d'une certaine manière méprisé.

Repost 0
Published by georgoharisso57
commenter cet article
12 juillet 2012 4 12 /07 /juillet /2012 19:03

 

Les solutions sont pourtant simples:

-Tva sociale

-Prime à la casse

-Quelques subventions en recherche-développement

 

Ou alors on continue à embaucher des fonctionnaires pour épauler Montebourg pour des réunions et des audits

 

Repost 0
Published by georgoharisso57
commenter cet article
11 juillet 2012 3 11 /07 /juillet /2012 13:34

     Chaque jour,je regarde les infos pour savoir si M.Hollande n'est pas en déplacement à l'étranger.

Si ce n'est pas le cas,je suis rassuré car je n'aurai pas subir à la télévision ses prestations plus que moyennes.

Concernant son dernier déplacement en Angleterre,je me refuse  à tout commentaire,mais j'aurais préféré ne pas voir cela





 

Repost 0
Published by georgoharisso57
commenter cet article
5 juillet 2012 4 05 /07 /juillet /2012 07:08

Si on reste dans l'euro,il faut courir aussi vite que les allemands,Mme Merkel a dit que le coût du travail était plus élevé en France,déjà venant d'elle,cette affirmation n'est pas totalement fausse et surtout elle informe ses compatriotes qui à n'en pas douter ,ne vont pas se ruer sur les produits français.

La tva sociale est une réforme structurelle indispensable pour restaurer la compétitivité.

On ne peut pas attendre le retour de la droite dans 5 ans,les dirigeants doivent prendre conscience du problème.

Pendant ce temps Montebourg gesticule contre la fermeture de l'usine d'Aulnay,que peut-il faire ,à part parler fort? 

Repost 0
Published by georgoharisso57
commenter cet article
1 juillet 2012 7 01 /07 /juillet /2012 13:27

austerite.jpgLes solutions existent,mais le redressement productif ne se réalise pas avec des fonctionnaires qui se rendent au chevet des entreprises à l'agonie.

Plutôt en injectant un allègement massif des charges sociales.

Et 5% de tva sociale ne produit pas autant de hausse des prix car même les commerçants profitant d'un allègements de leurs charges ne répercuteront pas totalement cette hausse.

Et au bout du compte la réduction massive du chômage provoque des économies sur les comptes sociaux

Repost 0
Published by georgoharisso57
commenter cet article
23 juin 2012 6 23 /06 /juin /2012 06:43

Alors que les anciens dirigeants s'évertuaient a nous dire qu'on était totalement impuissant face à la raréfaction et à la montée des prix du pétrole:faux

Le blocage,même s'il n'est pas appliqué possède un effet psychologique,car les marchés savent très bien que si les prix montent trop,celui-ci interviendra,ce qui casse les mouvements spéculatifs.

Ces mouvements spéculatifs se nourrissent des hausses,et en général tous les prétextes sont bons,le moindre évènement international fera l'affaire.

Si les compagnies pétrolières se voient affectées d'une réduction forcée de leurs marges,elles auront tendance à moins souhaiter les troubles,car on a pu le constater avec des hausses du prix du brut,celles-ci engrangaient des bénéfices faramineux.

Pour le prix à l'origine,celui-ci dépend du robinet,principalement des pays du golfe,qui sera plus ou moins ouvert,suivant leur cupidité ,mais aussi par rapport à leur sentiment de sécurité.

Plus ils s'inquiètent,moins ils sont cupides 

Repost 0
Published by georgoharisso57
commenter cet article
19 juin 2012 2 19 /06 /juin /2012 10:14

Source figaro.

«Quand la France instituera [le taux à 75%], nous déroulerons le tapis rouge et nous accueillerons plus d'entreprises françaises, qui paieront leurs impôts au Royaume-Uni», a-t-il déclaré devant une assemblée de chefs d'entreprise.(en marge du G20) «Cela paiera nos services publics et nos écoles»

Vous croyez un chose pareille!Non les riches vont rester stoïquement chez nous et payer 75%,isf et autres taxes car ils sont patriotes.

Rien de grave,le Royaume-Uni va simplement nous dépasser sur le plan économique,notre rétrogradation étant prévue.

Evidemment les rentrées fiscales seront inférieurs aux attentes,ce qui n'aura qu'un effet très secondaire sur le déficit public.

Repost 0
Published by georgoharisso57
commenter cet article
18 juin 2012 1 18 /06 /juin /2012 09:46

Vu que la politique va passer en arrière plan avec la république morne,ils espèrent de l'action,et utilisent des termes cinglants comme "abattues"(comme du gibier) pour les femmes gendarmes,alors que ce mot était en général utilisé pour les bandits et que l'on parlait plutôt de "tués" ou "assassinés" pour les forces de l'ordre.

Repost 0
Published by georgoharisso57
commenter cet article
8 juin 2012 5 08 /06 /juin /2012 03:07

On peut créer de la monnaie autant qu'on veut,pour relancer la machine économique,mais la voie est étroite car le recadrage ne tarde pas au travers des hausses des prix du pétrole et des matières premières.

En fait d'un côté se trouve les pays émergeants qui aspirent à notre niveau de vie(on ne peut pas les en blamer)et de l'autre côté les pays producteurs de pétrole qui prennent leur part de gateau,celle-ci s'accroissant au fur et à mesure de l'épuisement des ressources.

Le frein fondamental de la croissance se comprend avec les théories malthusianistes ou néo-malthusianistes:la limite de la planète en nombre d'habitants avec leurs consommations

Repost 0
Published by georgoharisso57 - dans écologie
commenter cet article
28 mai 2012 1 28 /05 /mai /2012 19:41

Lagarde,Zemmour:parole,parole,parole...

Pour l'instant,l'élection étant perdue,mieux vaut la fermer.

Les socialos-communistes étant au pouvoir,il est stérile de se rebeller,mais le jour viendra où on aura la parole et on pourra agir,et là ça va saigner,

en attendant patience

Repost 0
Published by georgoharisso57
commenter cet article
20 mai 2012 7 20 /05 /mai /2012 06:04

Vous en êtes peut-être un, vous en connaissez sûrement dans votre entourage…

 
 

Ce qui est sûr, c’est que le "bobo de gôche" est devenu en quelques années un élément incontournable de notre société.

 

A quoi le reconnaît-on ?

 

C’est très simple :

 

il est plutôt cultivé, dispose d’un revenu correct, vit dans les beaux quartiers, mange assez 

souvent bio, lit Axel Kahn, MarianneLibé…, regarde Canal Plus, rit aux éclats des "vannes" de Stéphane Guillon, est encarté au PS ou (petite variante) au PRG, et, bien sûr, déteste (le mot est faible) Nicolas Sarkozy.

 

Pas à une contradiction près, il collectionne les ambiguïtés :

 

- Habillé de façon "cool", il achète ses fringues dans des magasins hors de prix !

 Quelquefois  Il parcourt le bitume de sa ville en vélo… mais transporte sa famille en 4x4 ou en grosse berline !
 

- Il dit que les étrangers sont des gens formidables… mais n’en fréquente pas !

 

- Il pense que les logements sociaux sont indispensables… mais n’en veut pas dans son quartier !

 

- Fervent partisan de l’école publique… il inscrit fréquemment ses enfants dans le privé !

 

- Ecolo dans l’âme… il ne peut vivre sans clim', et habite un environnement hyper high-tech !

 

- Défenseur de la laïcité, anti-catho de base… il défend avec acharnement l’Islam au nom de la liberté d’expression !

 

-Toujours prêt à dénoncer une délocalisation… il achète souvent des produits fabriqués à l’étranger !

 
 

Son problème est en fait très banal : il est de gauche en théorie, mais reste très conservateur en pratique.

 
 

Il a progressivement remplacé l’électorat ouvrier et populaire du PS, et s’affirme aujourd’hui comme le principal soutien aux idées (un peu confuses) défendues par les socialistes.

 
 

Pas vraiment méchant, le bobo est toujours prêt à manifester (calmement)

, s’exprimer (avec de jolis verbes), signer des pétitions (c’est son truc)…

Sans lui, pas de grèves des profs, pas de manifs pour soutenir les sans-papiers ou ceux qui ne disposent pas de logement (qui sont bien souvent les mêmes)...

 

Très présents dans les médias (c’est un nid), dans l’Education nationale, rue de Solférino, dans les communautés gays ou lesbiennes...

 

ils ne sont pas très nombreux, mais ont "la main longue".

 

Alors, si vous en rencontrez un, quelques conseils de base :

 

- ne parlez pas de colonialisme,

 

- ne dites pas de mal des "éléphants",

 

- restez évasif sur l’immigration,

 

- ne vous exprimez pas sur l’insécurité,

 

- vantez les mérites des profs,

 

- lâchez deux ou trois trucs anti-Sarko

- demandez-lui l’adresse d’une boutique bio…

 

Un bobo ne mord pas, certes, mais il parle beaucoup.

 

Alors, en suivant les conseils énumérés ci-dessus, vous éviterez les grandes tirades soporifiques, confuses, démagos, et complètement contre-productives.

Auteur:Salvatore Perlutti

Repost 0
Published by georgoharisso57
commenter cet article
19 mai 2012 6 19 /05 /mai /2012 18:44

Ce procédé porte un nom:le clientèlisme

On comprend mieux la raison pour laquelle les enseignants ont votés massivement Hollande,tandis que Sarkozy voulait les faire travailler plus.

Cela confirme qu'on ne peut pas gagner une élection en proposant uniquement des efforts.

Repost 0
Published by georgoharisso57
commenter cet article

Citations

 

 

Le courage consiste à dominer sa peur, et non pas à ne plus avoir peur

 

La liberté, c'est la faculté de choisir ses contraintes

 

Réussir en pain, mieux qu'en farine

 

Sdf: marginal désabusé qu'exhibe la société pour décourager ceux qui tentent l'insoumission au diktat social

 

Le gouvernement a un bras long et un bras court:le long sert à prendre et arrive partout, le court sert à donner mais n'atteint que les plus proches

 

 

 

On ne peut pas avoir le beurre et l'argent du beurre

 

Nous devons lutter contre toutes les peurs, mais n'avoir peur de rien pour nous-mêmes

 

Vulnerant omnes, ultima necat : toutes blessent, la dernière tue

Se trouvait au-dessous des horloges de la Rome Antique(à propos des heures)

 

Vini, vidi, vici (Jules Cesar): je suis venu, j'ai vu, j'ai vaincu, qui désigne une victoire foudroyante