Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 janvier 2015 5 23 /01 /janvier /2015 15:09

1100 milliards d'euros pour enrichir les banquiers, pendant ce temps des pauvres diables se demandent comment ils vont payer le loyer à la fin du mois ou s'inquiètent des maigres sous qu'ils leurs restent pour manger, mais quoi?

Des pâtes ou du pain rassis

Les milieux financiers savourent leur victoire, l'hélicoptère man en la personne de Mario Draghi larguent les billets en grande quantité

Et remercient par la même celui qui les avait désigné comme adversaires et maintenant vivent un conte de fée

Partager cet article

Repost 0
Published by georgoharisso57 - dans eco
commenter cet article

commentaires

Sophia 23/01/2015 15:18

Monsieur, sachez que personne ne donne 1100 milliards d'euros à des banquiers puisque cet argent est crée par la Banque centrale européenne elle même pour acheter des obligations d'Etats sans que les Etats ne se voient imposés des taux beaucoup plus élevés par des prêteurs privés. Je vous conseille de vous renseigner sur la politique monétaire pour comprendre, un peu, comment elle fonctionne, cela vous évitera d'induire d'autres personnes en erreur en leur faisant croire que les États paient aujourd'hui pour des banques... c'est plutot la banque centrale qui paie pour les Etats !

Georges 23/01/2015 16:02

Vous avez raison dans le sens où les états profitent de la manne, mais les circuits financiers sont intermédiaires et prennent la part du gateau qu'ils désirent
Sans compter que les particuliers bénéficiant des crédits y gagnent, enfin surtout pour les bons dossiers, car d'autres payent à 20% de taux d'intérêts

Citations

 

 

Le courage consiste à dominer sa peur, et non pas à ne plus avoir peur

 

La liberté, c'est la faculté de choisir ses contraintes

 

Réussir en pain, mieux qu'en farine

 

Sdf: marginal désabusé qu'exhibe la société pour décourager ceux qui tentent l'insoumission au diktat social

 

Le gouvernement a un bras long et un bras court:le long sert à prendre et arrive partout, le court sert à donner mais n'atteint que les plus proches

 

 

 

On ne peut pas avoir le beurre et l'argent du beurre

 

Nous devons lutter contre toutes les peurs, mais n'avoir peur de rien pour nous-mêmes

 

Vulnerant omnes, ultima necat : toutes blessent, la dernière tue

Se trouvait au-dessous des horloges de la Rome Antique(à propos des heures)

 

Vini, vidi, vici (Jules Cesar): je suis venu, j'ai vu, j'ai vaincu, qui désigne une victoire foudroyante