Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 avril 2015 1 20 /04 /avril /2015 14:35
Comment les chats sauvèrent les soldats de la campagne d’Égypte de Napoléon Bonaparte

De l’Egypte des pharaons à la France de Richelieu, celle de Malraux ou de De Gaulle, en passant par les Cathares et les plus prestigieuses cours royales européennes, les chats hantent l’Histoire ! Ces félins, célèbres ou ignorés, en disent long sur le caractère des acteurs majeurs de notre histoire et rappellent de grands évènements… Extrait de "Les 100 chats qui ont fait l'Histoire", de Dorica Lucaci, publié aux éditions l'Opportun (1/2).

Au chevet des pestiférés

Pour le général de 28 ans, fasciné par Alexandre le Grand, qu’est Bonaparte en 1797, l’Orient représentait une grande promesse. Avec l’aide de Talleyrand, il réussit à imposer son point de vue au Directoire, envisageant une triple conquête : militaire, politique et scientifique.

Mai 1798. Trente-huit mille soldats et cent cinquante savants (ingénieurs, médecins humanistes…) quittèrent ce matin-là Toulon, en passant par Malte, pour débarquer début juillet à Alexandrie.,

Dans la campagne d’Égypte, l’épidémie de peste fut responsable de pertes importantes dans l’armée napoléonienne. Elle freina la progression des troupes vers la Syrie et constitua même la cause de l’arrêt de cette campagne.

Selon la consigne de Bonaparte, le mot peste n’avait pas été pas prononcé pour ne pas créer la panique parmi les soldats et pour laisser de l’espoir à ceux qui en étaient atteints.

Ce n’était pas vraiment une sage décision, puisque les soldats ne prenaient pas de précautions suffisantes (allant parfois jusqu’à porter les habits de leurs camarades décédés de la maladie).

Pour remonter le moral de ses troupes, en faisant preuve d’un sang-froid peu habituel, le général se rendit à l’hôpital et parla aux malades (la scène a été immortalisée par la peinture d’Antoine-Jean Gros en 1804, Bonaparte visitant les pestiférés de Jaffa).

Une escouade de chats

Les chats faisaient partie du voyage. On les mit donc à l’épreuve pour arrêter l’invasion des rats dans les campements de l’armée française. Les talents de chasseurs de nos chers félins ne visaient plus – pour une fois – à préserver les récoltes dans les greniers, mais à sauver l’homme des infections. Et, comme d’habitude, ils s’en acquittèrent merveilleusement bien.

Le chat meuble

L’article 528 du Code civil rédigé sous Napoléon (1804) définit juridiquement les animaux comme des « biens meubles » au même titre que les objets inanimés. Si le Code pénal reconnaissait implicitement (en punissant les actes de cruauté commis contre eux) le caractère sensible de nos amis les bêtes, ce n’est que récemment, le 16 avril 2014, qu’un amendement a été proposé afin de changer le statut législatif des animaux.

Extrait de "Les 100 chats qui ont fait l'Histoire", de Dorica Lucaci, publié aux éditions l'Opportun, 2015.


Source: atlantico

Partager cet article

Repost 0
Published by georgoharisso57
commenter cet article

commentaires

Citations

 

 

Le courage consiste à dominer sa peur, et non pas à ne plus avoir peur

 

La liberté, c'est la faculté de choisir ses contraintes

 

Réussir en pain, mieux qu'en farine

 

Sdf: marginal désabusé qu'exhibe la société pour décourager ceux qui tentent l'insoumission au diktat social

 

Le gouvernement a un bras long et un bras court:le long sert à prendre et arrive partout, le court sert à donner mais n'atteint que les plus proches

 

 

 

On ne peut pas avoir le beurre et l'argent du beurre

 

Nous devons lutter contre toutes les peurs, mais n'avoir peur de rien pour nous-mêmes

 

Vulnerant omnes, ultima necat : toutes blessent, la dernière tue

Se trouvait au-dessous des horloges de la Rome Antique(à propos des heures)

 

Vini, vidi, vici (Jules Cesar): je suis venu, j'ai vu, j'ai vaincu, qui désigne une victoire foudroyante